Allergie aux acariens : symptômes et solutions

S’il y a bien une allergie que les parents redoutent le plus, c’est bien celle liée aux acariens. En effet, les symptômes de cette allergie peuvent être anodins mais dans la plupart des cas, ils sont tenaces et très gênants. Afin de mieux lutter contre ces petites bêtes nuisibles, il faut détecter leurs lieux de développement et adopter certains gestes d’hygiène.

Localisation des acariens

Il existe plus de 50 000 variétés d’acariens. Généralement, ils se nourrissent de morceaux de cheveux et de débris de peau. Ce qui signifie que les lieux privilégiés où l’on peut facilement retrouver les acariens est la literie. En outre, certaines espèces peuvent se loger dans la poussière qui se trouve un peu partout dans la maison. L’automne est une période opportune à la prolifération de ces petites bêtes. Néanmoins, l’hiver est aussi une saison qui favorise l’humidité et donc le développement de ces allergènes. Les acariens se multiplient très rapidement. Les meubles en tissu et les peluches sont aussi des endroits propices à la nidation des acariens. Certains arachnides peuvent se trouver sur le visage. Ces derniers sont invisibles à l’œil nu et ne peuvent être délogés.

Symptômes de l’allergie aux acariens

Etant donné que les acariens se trouvent dans la literie, les problèmes de peau sont les symptômes les plus courants. Ainsi, irritations, démangeaisons et lésions sont fréquentes chez les personnes victimes d’allergies aux acariens. A par cela, les déjections d’acariens et les acariens morts qui se cachent un peu partout dans la maison peuvent être accidentellement inhalés. Cela peut causer des problèmes respiratoires comme la toux, la rhinite et même l’asthme. Si des mesures ne sont pas prises, les allergies et la sensibilité aux acariens peuvent s’aggraver, notamment pour les jeunes enfants. Certains signes sont à surveiller de près, les éternuements à répétition, le nez qui est bouché ou qui coule. Les acariens sont allergènes, même quand ils sont morts. C’est pour cela qu’il faut souvent dépoussiérer et aérer la maison dès que possible.

Résolution des problèmes d’acariens

La première chose à faire pour résoudre les problèmes d’acariens est de choisir du linge de lit de qualité et faire le choix entre une couette synthétique ou couette naturelle. Le drap percale est un choix judicieux pour empêcher les acariens de s’établir dans la literie. Cette parure de lit de qualité est un gage de protection contre les allergènes. De plus, étant de fabrication française, le drap plat en percale de coton est facile à entretenir. En effet, bien que la literie soit de qualité, il faut tout de même respecter les fréquences de nettoyages réguliers. En plus d’être avantageux pour lutter contre les allergies, ce linge de lit assure un confort certain pour les dormeurs. Elaboré avec 120 fils de coton par centimètre carré, la douceur de ce tissu se ressent beaucoup au toucher. Pour les endroits où les acariens sont le plus présents, l’utilisation d’un acaricide est recommandée. En outre, il convient de dépoussiérer la maison aussi souvent que possible.