L’origine et les conséquences des troubles du sommeil

Comme nous avons pu le voir dans l’article de cette semaine sur les bienfaits du sommeil, il est primordial pour notre organisme de se reposer. Sans ces phases de sommeil, celui-ci pourrait voir certaines de ses fonctions s’altérer.

Malheureusement, dans notre société, de nombreux troubles du sommeil viennent déranger ces moments de quiétude. Ils ont des origines différentes suivants les personnes mais leurs conséquences restent les mêmes : l’augmentation des troubles cardiovasculaires, et l’appareil de problèmes psychiatriques, neurologiques ou respiratoires.

Troubles du sommeil : Origine et conséquences

L’origine et les conséquences des troubles du sommeil : Les personnes insomniaques ont plus de risques que les autres en ce qui concerne les accidents ou les incidents, que ce soit sur la route, au travail.

Ainsi 55% des français qui estiment avoir des problèmes pour dormir avouent que cela a des conséquences sur leur vie professionnelle. L’état de somnolence est aussi en partie responsable des accidents de la route puisque 50% des accidents mortels sur autoroute sont du à des endormissements ou des défauts d’attention causés par la fatigue.

Enfin, pour avoir un ordre de comparaison, il a été analysé qu’une personne qui est restée debout depuis plus de 17 heures possède la même vigilance qu’une personne ayant 0,5 gramme d’alcool par litre de sang ! Ca peut quand même faire froid dans le dos !

Comment notre corps peut-il en arriver là ? Quelles sont les choses qui peuvent nous déranger à ce point lors de nos nuits passées à… essayer de dormir. Les troubles du sommeil ont des facteurs multiples.

On peut cependant classer en trois groupes les troubles du sommeil :

  • Le premier est celui des dyssomnies : ce sont les troubles d’origine externe liés parfois à l’alcool, aux médicaments mais aussi ceux dus à l’impossibilité physique et physiologique de dormir. On appelle cela l’insomnie. Elle est plus fréquente passé 60 ans. somnambule Lorigine et les conséquences des troubles du sommeil
  • Le deuxième est celui des parasomnies. Il s’agit des réveils non perturbateurs que peut vivre notre corps quand il dort. Nous pouvons ainsi citer le somnambulisme, l’énurésie, les peurs diurnes ou encore le bruxisme, qui consiste au serrement des dents ou aux mouvements latéraux de celles-ci.
  • Le troisième et dernier groupe est celui lié aux troubles d’origine psychiatrique et maladives.

Une fois la cause du problème cerné, il peut être alors envisagé une aide ponctuelle ou un traitement à plus long terme. Ceci permettra d’aider les personnes atteintes de troubles du sommeil à retrouver une certaine sérénité durant leur repos.

Tags: