Choisir son sommier

Choisir son sommier

A chaque matelas son sommier. Le choix d’un sommier est important car celui-ci constitue un complément de votre literie. Il nécessite donc une attention particulière.

Sommiers à lattes

Le principe de construction est simple, un cadre métallique ou un cadre en bois assure l’ossature. Le matelas repose sur des lattes transversales bombées assurant l’aération du matelas et son maintien. Selon l’espacement des lattes et la qualité du bois (contre-plaqué ou hêtre) votre confort et la durée de vie de votre matelas seront modifiés.

Les sommiers à lattes s’utilisent pour des lits une place ou pour les lits de grandes largeurs. Pour cette deuxième catégorie, vous remarquerez que le sommier est partagé dans sa longueur par une traverse métallique. En effet, il n’est pas possible de mettre des lattes d’une longueur supérieure à 90cm, elles perdraient leur rigidité donc leur efficacité.

Ceux qui n’ont pas prêté attention à cette particularité lors de l’achat (et qui ont choisi par soucis d’économie un matelas en latex ou en mousse de petite épaisseur), pourront vous décrire l’inconvénient de cette barre rigide au milieu du lit.

Les différences des constructeurs : elles portent essentiellement sur le maintien des lattes dans l’encadrement. Certains proposent des lattes incérées dans le cadre, d’autres assurent que montées sur des rotules de caoutchouc, elles assureront un meilleur confort grâce à leur souplesse.

En fait c’est surtout l’écartement des lattes qui détermineront la durée de vie de votre matelas et votre confort.

Dernières nouveautés

Sommier articulé ou électrique

Mobile, car actionné par un moteur (quelque fois manuellement) il permet de monter une extrémité pour être en position assise ou semi-assise. Il est idéal pour lire au chaud dans votre lit ou regarder la télévision. Attention si vous choisissez ce modèle assurez-vous que votre matelas accepte les contraintes de pliage que lui imposera votre sommier électrique.

Sommier à ressorts

Ces sommiers étaient l’ancêtre des sommiers à lattes : des ressorts en serpent étaient reliés au cadre métallique. Leur seul avantage aujourd’hui serait de servir de « trampoline » pour les enfants sans risque de destruction.

Sommier tapissier

Leur conception est la même, il peut être soit à ressort soit à lattes, par contre il est recouvert. Plus propre d’aspect, il ressemble au matelas, il évite l’usure de celui-ci par le frottement sur des lattes nues (il existe aussi des lattes recouvertes).

Son principal inconvénient est de ne pas permettre une réelle aération du matelas, de plus on ne peut le nettoyer comme un sommier à lattes nues.
Pour cette raison, le sommier tapissier est déconseillé aux personnes allergiques.

Pour vous guider la règle est simple, un sommier à ressort est conseillé pour un matelas à ressort. Pour les autres (à part les lits articulés), votre choix est illimité.

Les qualités d’un bon sommier sont son élégance, son côté pratique, mais également le fait qu’il soit parfaitement adapté à votre matelas.

Il n’est pas du tout conseillé de poser un matelas neuf sur un sommier en mauvais état. Cela conduit à une dégradation rapide du matelas, car le sommier n’assure plus correctement sa fonction de suspension. Il est donc impératif de remplacer le matelas le plus vite possible.

Choisir n’importe quel sommier peut aussi abîmer sérieusement la qualité du matelas, qu’il soit en mousse, en mousse haute-résilience, viscoélastique, en latex ou à ressorts.

Un sommier métallique offre un bon confort pour un budget réduit.

On peut choisir aussi un sommier à lattes en bois très efficace ou un sommier tapissier pour son élégance, qui peut s’avérer également très pratique dans sa version extra-plate. Les utilisateurs les plus exigeants pourront orienter leur choix vers les sommiers électriques articulés, qui se caractérisent par leur modularité, leur confort personnalisable et leur technologie.