Matelas anti-acariens : le comparatif des solutions

Matelas anti-acariens : le comparatif des solutions

Si vous êtes allergique aux acariens, vous n’êtes pas seul ! On estime qu’une personne sur cinq est affectée par une allergie aux acariens, et la plupart des gens ne s’en rendent compte que lorsqu’ils commencent à éternuer abondamment ou à se réveiller avec un nez qui coule. Heureusement, il existe des moyens de minimiser votre exposition aux acariens. Si vous souffrez de symptômes d’allergie et que vous vivez dans une région où le taux d’humidité est élevé, vous pouvez envisager d’investir dans un matelas anti-acariens pour empêcher ces petites bêtes de perturber votre sommeil.

Cet article vous aidera à comprendre son fonctionnement, ses avantages et la manière de le choisir.

Matelas anti-acariens : de quoi s’agit-il ?

Ce type de matelas protège des acariens qui sont responsables des allergies respiratoires et cutanées. Cette literie qui permet de les éloigner existe en trois types : avec une housse spécialement traitée, avec un traitement chimique directement sur le matelas et enfin en matière naturellement efficace contre ces petites bêtes. La housse vous empêche d’être en contact direct avec ces nuisibles pendant que vous dormez. Le modèle traité contient un produit qui les tue ou les éloigne et enfin les matières naturelles empêchent la prolifération des acariens.

La literie est en effet le refuge préféré des acariens. Les conditions y sont réunies pour garantir leur survie. Ils y trouvent de la chaleur et de la nourriture. Ils se nourrissent de sueur et de cellules cutanées.

Les acariens sont des insectes microscopiques qui vivent dans votre lit et se nourrissent de la peau humaine. Ils peuvent provoquer des réactions allergiques et laissent derrière eux des excréments, des peaux mortes et d’autres agents pathogènes qui déclenchent des crises d’asthme par exemple. Pour les personnes souffrant d’allergies ou d’asthme, ils constituent un gros problème. La meilleure façon de lutter contre les acariens est d’utiliser des matelas traités avec des produits chimiques anti-acariens. Non seulement ces produits empêchent les acariens de se développer, mais ils tuent également les punaises de lit, dont beaucoup sont porteuses de maladies. Toutefois, ces dernières années, de nombreux fabricants de literie proposent des matelas naturels qui luttent contre les acariens.

Grâce au matelas anti-acariens, vous êtes à l’abri de l’asthme, de l’eczéma et de l’urticaire par exemple. Ce produit vous épargne des nuits blanches causées par les démangeaisons et la toux.

Comment choisir le meilleur matelas anti-acariens ?

Nous l’avons vu, vous pouvez opter pour des housses protectrices qui sont traitées contre les acariens ou bien vous procurer des matelas qui eux aussi ont subi un traitement chimique qui est efficace à court terme mais qui tend à disparaître au bout de deux ou trois ans.

Vous avez diverses sortes de produits naturels sur le marché : en latex, en coco, en bambou ou en coton. Vous pouvez poser vos critères pour choisir celui qui vous convient le mieux. Ces matériaux ont un point commun : ils vous préservent des nuisibles que sont les acariens. En ce qui concerne leurs différences, ils sont multiples. La fibre de coco possède une grande résistance aux moisissures. Celles de coton et de bambou sont particulièrement absorbantes. Elles empêchent la multiplication des acariens en les privant de leur nourriture, qui est la sueur et les cellules de la peau. De plus, elles se démarquent par leur douceur, ce qui garantit leur confort.

Le latex, quant à lui, est une matière qui a des propriétés antifongiques. Comme le bambou et le coton, il limite la prolifération de ces nuisibles. Il possède un avantage supplémentaire : sa bonne mémoire de forme. En plus de vous préserver des acariens, ils vous protègent contre les maux de dos.

L’avantage des solutions naturelles est qu’elles ne sont pas toxiques, contrairement aux solutions chimiques. L’exposition au traitement chimique peut dans certains cas provoquer d’autres pathologies, d’où l’intérêt de l’éviter. Par ailleurs, des modèles de literie bio anti-acariens sont disponibles sur le marché. Les tissus qui entrent dans leur fabrication sont en fibres végétales, qui absorbent facilement l’humidité.